16/12/2012

Union européenne: Renforcer les droits des enfants dans le monde

29.10.2012.attentat-terroriste-voiture-piegee.jpg

L'Union européenne veut protéger les enfants et faire respecter leurs droits en Europe et dans le monde.

Consciente de sa responsabilité en matière de protection des droits des enfants, la Commission propose 11 mesures dans ce domaine. Il s'agit essentiellement de modifications d'ordre juridique et d'aides aux autorités des États membres, et notamment:

    • de mesures législatives visant à renforcer la protection des enfants (en tant que groupe particulièrement vulnérable) dans le cadre des procédures judiciaires et devant les tribunaux;
    • de mesures législatives protégeant les mineurs suspectés ou accusés d'avoir commis un délit;
    • de nouvelles mesures législatives garantissant la reconnaissance et l'application dans tous les États membres des décisions en matière de responsabilité parentale en cas de divorce ou de séparation;
    • de mesures destinées à promouvoir les lignes directrices du Comité des ministres du Conseil de l'Europe sur une justice adaptée aux enfants Englishet leur prise en considération dans l'élaboration de la législation en matières civile et criminelle;
    • d'un soutien à la formation des juges et autres professionnels de la justice pour qu'ils puissent aider les enfants impliqués dans une procédure judiciaire;
    • d'une meilleure formation des autorités responsables des enfants non accompagnés, et notamment des enfants demandeurs d'asile;
    • d'une attention particulière consacrée aux enfants dans les mesures que l'Union compte prendre pour aider les Roms à mieux s'intégrer dans la société;
    • d'une aide à l'introduction rapide du numéro d'appel européen pour le signalement d'enfants disparus (116 000) (les systèmes d'alerte transfrontaliers pour les enfants enlevés ou en danger seront aussi encouragés);
    • de mesures de lutte contre le harcèlement, la manipulation psychologique à des fins sexuelles, l'exposition aux contenus néfastes et les autres risques encourus par les jeunes internautes, dans le cadre du programme de l'Union européenne pour un internet plus sûr English ;
    • de la lutte contre la violence envers les enfants et le tourisme sexuel impliquant des enfants et de la protection des victimes de conflits armés, dans le cadre des programmes extérieurs et humanitaires de l'Union;
    • de la mise en ligne d'un site web européen consacré aux droits des enfants.

http://ec.europa.eu/news/justice/110217_fr.htm

Photo: Le 29 octobre 2012, un attentat faisait 10 morts en banlieue de Damas. L'Union européenne qui veut installer un régime satellite en Syrie, soutient les groupes armés et les terroristes responsables de ces attentats.

l'Union européenne protège les enfants en Europe et le monde

Maoloni.parents.privé.enfants.Fiona_Milla.gif

De nombreux parents ont se suicidé parce que le système judiciaire leur interdisait de voir leurs enfants ce qui est un crime.

À Athènes au V-e siècle av. J.-C.,  les citoyens étaient réunis dans l'Ecclésia. Tous les mois, l'assemblée contrôlait l'action de ces magistrats et pouvait éventuellement les suspendre de leurs fonctions...

Photo: Fiona et Milla Antonini, victimes d'abus sexuels par leur père et leur grand-père paternel et victimes d'abus de pouvoir par le système judiciaire montois.

=================

Quand le diable opère, c’est avec le glaive de l’AMOUR qu’il faut le combattre !!

Ce vendredi 14/12/2012, j’avais un contact via skype avec mes deux enfants, FIONA (13 ans) et Milla (9 ans) qui m’ont été arrachées de façon ILLEGALE et INHUMAINE depuis plus de 5 ans et demi (depuis le jour de leur rapatriement en Belgique, le 19/05/2007).

 

L’heure du rendez-vous était fixée pour 16H15 dans les bureaux des services sociaux de Ancona (Italie).

 

Pour rappel, les autorités belges et plus précisément le tribunal de Mons (Belgique) m’ont privé de tout contact (même téléphonique) avec mes enfants depuis le jour de leur rapatriement en Belgique ; c’est-à-dire depuis 2007 En d’autres termes, je suis restée sans nouvelle de mes petites durant 5 ansnonobstant la décision de la Cassation italienne qui révoque le rapatriement de mes enfants en Belgique et qui, donc, le considère comme illégitime ! 

Mais le comble de l’horreur et de la folie humaine, est que, malgré des procédures pénales ouvertes (en Belgique et en Italie) contre le père (ANTONINI ROCCO) et le grand-père (ANTONINI ROBERTO) pour viols et prostitution de mineurs, le tribunal de Mons et ses services judiciaires (SOS ENFANTS de Mons et SPJ de Mons) ont confié mes enfants à leurs bourreaux sexuels en toute impunité et sans aucune protection !!!!!!

Les enfants sont TOUJOURS ACTUELLEMENT en Belgique,  dans le milieu paternel pédophile !

Malgré mes diverses tentatives et requêtes émises envers les autorités belges afin de pouvoir obtenir des contacts avec mes enfants, ceux-ci me sont finalement accordés en MARS 2012 ; mais un seul quart d’heure pour chaque enfant, par téléphone ou via web-cam (skype),  à raison d’une fois par mois !

 

Ce vendredi, j’arrive donc à l’avance (vers 15H30), à Ancona, heureuse de pouvoir « voir » sur skype, mes deux magnifiques trésors et de pouvoir leur exprimer tout mon amour avant les fêtes de Noël…

La Directrice des services sociaux, Madame Giunto, arrive en même temps que moi et nous entrons ensemble dans son bureau.  Elle allume son ordinateur et essaie de se connecter en ouvrant skype.  Hélas, après maintes et maintes tentatives qui ont duré plus d’une demi-heure, skype ne s’ouvre pas ! Madame Giunto m’explique, avec une immense déception, qu’il s’agit sûrement d’un problème de connexion intra-net.  Moi, paniquée, lui demande d’essayer de nouveau.  Mais en vain ! Pas d’internet !

 

16H15, Mme Giunto téléphone à Mme VAN TRIMPONT Sabine, directrice de l’espace-rencontre à Mons et lui explique le problème de connexion internet.

Mme Giunto demande gentiment à Mme Van Trimpont que je puisse  parler avec mes enfants par téléphone ce jour-même mais qu’elle puisse prévoir un autre rendez-vous afin d’effectuer ce « contact visuel » qui n’a pu s’établir comme prévu avec les enfants et la maman !

 

Cette proposition a complètement destabilisé Mme Van Trimpont et donc, celle-ci refuse catégoriquement.  Elle va même jusqu’à refusé que je puisse, ce vendredi, parler par téléphone avec mes enfants ; ceci en trouvant différentes excuses (par exemple : les enfants sont dans une autre pièce de la structure ; on ne peut mobiliser la ligne téléphonique du service…). 

Moi, dégoutée de cette situation, j’insiste auprès de Van Trimpont pour parler avec mes enfants… Avec difficulté, elle finit par accepter en disant : « ok, mais seulement 5 minutes pour leur dire « bonjour et aurevoir » »… REVOLTANT !!!! INHUMAIN !!!!

Mais ces gens n’ont-ils aucune empathie, aucune sensibilité à notre souffrance et surtout à celle de mes deux enfants, séparées de leur maman depuis tant d’années ???

 

Difficile de se contrôler et de garder son calme devant une telle cruauté et une telle déshumanisation !

Je la prie...  Je la supplie, avec toutes les larmes de mon corps, pour qu’elle accepte de me faire parler avec mes enfants, à raison du quart d’heure prévu…

« Je fais appel à son cœur de MAMAN !!! », lui dis-je, désespérée et vidée de toute mon énergie vitale ! Mais RIEN A’ FAIRE ! Van Trimpont ne veut rien entendre !

 

A ce moment, intervient Mme Giunto et lui précise que le jugement de la cour d’appel de Mons n’interdit aucunement les contacts téléphoniques entre la maman et les enfants…

 

A ce moment, Van Trimpont change d’avis et finit donc par accepter.

 

C’est avec un cœur déchiré et tant de larmes versées que j’ai pu finalement obtenir ces quelques minutes magiques, au téléphone,  avec mes deux amours ; et pouvoir ainsi leur exprimer tout l’amour que je leur porte,  et qu’à chaque seconde qui passe, elles sont continuellement dans mes pensées et dans mes prières…

 

Dans quel monde sommes-nous ?

 

Quand le cœur ne fonctionne plus et fait place à l’indifférence pour autrui, c’est le début de la fin de l’ humanité !

Quand on dépasse la mesure de la sensibilité humaine, il n’y a plus aucune limite à la folie des hommes !

 

Mais je veux encore espérer…. continuer encore à croire que …

Quand le diable opère, c’est avec le glaive de l’AMOUR qu’il faut le combattre !!

 

MAOLONI Maria-Pia,

MAMAN de Fiona et Milla

Italie, 16/12/2012

http://fionaetmilla.blogspot.com/


=================


'l'Union européenne protège les enfants'

 

Marcel Vervloesem, l'activiste du Werkgroep Morkhoven qui a révélé l'affaire Zandvoort, est depuis plus que 4 ans privé de contacter sa propre fille et ses petits enfants. La justice belge qui a étouffé l'affaire Zandvoort, lui a interdit depuis 4 années de contacter ses amis du Werkgroep Morkhoven qui l'ont visité pendant 2 ans (chaque semaine) en prison et qui ont lutter pour sa libération. Depuis 4 années il n'a plus le droit de contacter la presse ou travailler pour une association qui lutte les abus des enfants.

 

C'est sur ce façon que l'Union européenne et ses Etats-membres 'protègent les enfants et font respecter leurs droits en Europe et dans le monde'.


L'Union européenne veut protéger les enfants et faire respecter leurs droits en Europe et dans le monde: http://ec.europa.eu/news/justice/110217_fr.htm

=================

Liens

Priver abusivement un enfant d'un de ses parents est une maltraitance:

http://affairesfamiliales.wordpress.com/2012/06/17/priver-abusivement-un-enfant-dun-de-ses-parents-est-une-maltraitance-psychologique/

Nouveau suicide au Japon d’un père français privé de son enfant:

http://sos-parents-japan.org/2010/11/25/nouveau-suicide-au-japon-dun-pere-francais-prive-de-son-enfant/

Privé de la garde de ses enfants, il tue ses deux fils et se suicide:

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/384539/prive-de-la-garde-de-ses-enfants-il-tue-ses-deux-fils-et-se-suicide.html

La violence psychologique:

http://www.eurowrc.org/05.education/education_fr/27.edu_fr.htm

On m'interdit de voir mes petits-enfants:

http://www.journaldesfemmes.com/maman/forum/affich-17969-on-m-interdit-de-voir-mes-petits-enfants

Protéger des enfants. Contre qui ?

http://www.stopviolence.fr/page69.php

Une mère privée de son fils par décision de justice... témoignage:

http://www.achartres.com/fr/france/241-societe/1572-une-mere-privee-de-son-fils-par-decision-de-justice-temoignage-1ere-partie.html

Le droit de visite des grands-parents:

http://www.dossierfamilial.com/famille/droit-demarche/le-droit-de-visite-des-grands-parents,5350

L'affaire Maoloni - Fiona et Milla Antonini:

http://fionaetmilla.blogspot.be/

Maria-Pia Maoloni, photos:

http://fondationprincessedecroy.over-blog.org/album-367361.html