02/05/2012

Marcel Vervloesem: pas condamné mais quand-même enchaîné à son lit !

MichaKat.klokkenluider.jpg

Micha Kat, l'activiste néerlandais et rédacteur en chef du site Web Klokkenluideronline qui travaillait aussi autour de l'affaire pédo-criminelle de Zandvoort, a été arrêté et écroué il y a quelques jours en raison des menaces qu'il aurait proférées.

Il y a quelques semaines, les activistes de Klokkenluideronline ont participé à l'action du Werkgroep Morkhoven devant la prison de Turnhout où Marcel Vervloesem, qui a enquêté lui aussi sur l'affaire Zandvoort, a été enfermé en préventive sans la moindre raison justificative.

Les autorités belges étaient furieuses à cause de ce soutien néerlandais et les autorités néerlandaises étaient inquiètes parce que l'affaire Zandvoort est fort liée au scandal récent des crèches d'Amsterdam.

Depuis 3 jours, Marcel Vervloesem est hospitalisé dans le service des soins intensifs de l'hôpital St. Elisabeth à Turnhout.  L'activiste, qui était déjà gravement malade, avait des problèmes cardiaques.

Les autorités veulent cacher l'hospitalisation de Marcel Vervloesem. C'est pour cette raison que la réception de l'hôpital dit aux nombreux visiteurs et aux journalistes, 'qu'on ne connaît pas de patient nommé Marcel Vervloesem'.

Avant-hier, Marcel Vervloesem a eu une forte fièvre à nouveau.  Il est attaché à son lit d'hôpital avec des chaînes de fer et il y a 2 gardes pour le surveiller. Et cela à un moment où il est n'est qu'enfermé en préventive sans être condamné! Et que l'enquête judiciaire a prouvé qu'il a été accusé à tort et que le jugement du Tribunal pour l'Application des Peines d'Anvers a plaidé en faveur de sa libération! Quelle honte pour le ministre de la justice belge qui est au courant de cette affaire!

Le Werkgroep Morkhoven a porté plainte auprès du Comité européèn contre la torture et les traitements inhumains et dégradants (CPT) qui, il y a quelques jours, a visité la prison de Forest et ira rédiger un rapport adressé officiellement au gouvernement belge. Celui-ci devra s’expliquer sur 'd’éventuels manquements'.

La prison de Turnhout est tellement surpeuplée (elle est destinée à n'accueilir que 120 au lieu des 210  prisonniers qui s'y trouvent actuellement enfermés), qu'une partie des prisonniers doit dormir sur des matelas posés sur le sol.  La prison devrait effectivement être fermée pour raison d'insalubriété, pour viol de la Convention européenne des droits de l’homme, plus spécialement son article 3 qui interdit la torture et les peines et traitements inhumains ou dégradants, et pour viol de la Convention européenne ’pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants’.

En Belgique il y a actuellement plus de 11.000 prisonniers et le gouvernement belge a été même obligé de transférer une partie de ses prisonniers  vers la prison de Tilburg en Hollande.

L'idée du ministre de la justice belge A. Turtelboom (Open VLD, libéraux flamands) qui parle du 'droit au travail', est d'attirer les grandes entreprises vers les prisons. Ces entreprises peuvent bien utiliser des hommes privés de leurs droits et qui ne leur coûteront rien, ni même la côtisation pour leur sécurité sociale.

Ce qui est vraiment choquant aussi, c'est que Turtelboom pose nue pour un calendrier Contre le  Cancer. Au même moment qu'elle est au courant du fait que Marcel Vervloesem a le cancer, est cardiaque, a une maladie rénale et est très gravement diabètique.  Le ministre a reçu par plusieurs reprises la liste des hospitalisations de Marcel Vervloesem.

La voici:

La situation de Marcel Vervloesem depuis son transfert de la prison de Brugge vers la prison de Turnhout (30 juin 2009 au  24 novembre 2009)

Situation médicale:

21 visites chez le médecin:
1 juillet 2009 – 10  juillet  2009 – 24  juillet  2009 – 30  juillet  2009 – 8  juillet 2009 – 18  juillet  2009 – 27  juillet  2009 – 11 août 2009 – 15 août 2009 – 17 août 2009 – 21 août 2009 – 21 août 2009 – 1 septembre 2009 – 5 septembre  2009 – 11 septembre 2009 – 4 octobre 2009 – 6 octobre 2009 – 8 octobre 2009 – 24 octobre 2009 – 11 novembre 2009 – 18 novembre 2009

 

6 examens médicaux:
13 août 2009: Analyses sanguines
13 août 2009: Analyses urinaires
20 août 2009: Consultation oculaire par le Dr.Van O. de Turnhout

26 août 2009: Examen diabétique par le spécialiste Dr. A AZ Sint-Jozef, Turnhout


31 août 2009: Analyses urinaires
24 octobre 2009: Analyses urinaires

2 injections(vaccins):

6 octobre 2009: grippe
11 novembre 2009: grippe Mexicaine

Soins des pieds dûs au diabète:
19 août 2009

Soins à cause du diabète et controle cardiaque:
615 visites

2 requêtes à Brugge pour la restitution des résultats d’examens (cardiaques + …):

11 septembeer 2009
8 octobre 2009

 

3 demandes d’obtention des dossiers médicaux de Marcel par son avocat:

3 septembre 2009 – L’hôpital  AZ Sint-Jan de Brugge a fait parvenir le dossier
9 september 2009 – L’hôpital  Sint-Elisabeth a fait parvenir le dossier
14 octobre 2009 – Dr. F. Van Mol, directeur-general du Service de Santé pénitentiaire du Ministère de la Justice a envoyé le dossier chirurgical de Marcel à son avocat.

---------------

Janvier 2010 - Liste d’hospitalisations

1) Cancer malin – Hopital St H. Hart à Lier – 2 fois

2) Reins – 5 fois – Hôpital St Elisabeth à Herentals

3) Pancréas – 2 fois – 1X Hopital St H. Hart à Lier, 1X UIA d’Anvers

4) Urgence en soins intensifs pancréatite 2 –

5) Urgence en soins intensifs pancréatite 1 – UIA d’Anvers

6) Soins intensifs – Hôpital Fabiola à Sambreville/Hôpital St Elisabeth à Herentals 11X

7) Reins – Gasthuisberg à Louvain – 2 X

8. Disfonctionnement cardiaque opération à l’AZ Imelda Bonheiden – 3X

9) Soins intensifs diabétiques – Hopital St H. Hart à Lier 4X

10) Reins – Hopital St H. Hart à Lier – 1X

11) Opération au coeur – AZ St Jan Bruges – 1X

12) Dialyse rénale – Hopital St H. Hart à Lier- 1X

13) Hémorragie interne – AZ St Jan Bruges – 1X

14) Opération – AZ St Jan Bruges – 1X

15) Placement chirugical de tuyaux de dialyse – AZ St Jan Bruges – 1X

16) Soins intensifs cardio – St Elisabeth Turnhout – 1X

17) Urgence soins intensifs anémie (leucémie) – St Elisabeth Turnhout – 1X

18) Urgence soins intensifs – St Elisabeth à Herentals – 1X

19) Opération au coeur – AZ St Jan Bruges

20) En date du 14 mai 2009 il devait, dû à des problèmes cardiaque consécutifs entre autre au manque de médication et à un traitement insuffisant, être admis en urgence à l’hôpital AZ Sint Jan Bruges.

 

-----------

Conseil de l'Europe
Comité européèn contre la torture et les traitements inhumains et dégradants (CPT)
F-67075 Strasbourg Cedex France
Tél.: France: 03 88 41 39 39. De l'étranger: +33 3 88 41 39 39
Courriel: cptdoc@coe.int - Site Web: www.cpt.coe.in

Photo: Micha Kat, Klokkenluideronline
Traduction: Eheu


 

Commentaires

23 mai 2012 - Hymne de la Résistance : censurée

'Marcel Vervloesem hymne de la Résistance'

15 févr. 2012 - Marcel Vervloesem (qui, avec le Werkgroep Morkhoven révélait le réseau pédocriminel de Zandvoort)est depuis 3 semaines enfermé à la prison de Turnhout
Ecrivez Marcel Vervloesem: Gevangenis Turnhout (prison de Turnhout), tav. Marcel Vervloesem, Cel 139, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (Belgique)
Ecrivez Werkgroep Morkhoven, Rue Faider n° 10, 1060 Saint Gilles (Belgique)
Protestez chez le ministre de la justice belge:
E-mail annemie.turtelboom@just.fgov.be

http://www.youtube.com/watch?v=6-l7tJOhICI
http://youtu.be/6-l7tJOhICI


Le 16 mai 1012, Marcel Vervloesem a été remis en liberté. l a été emprisonné pendant 5 mois pour aucune raison dans la prison de Turnhout qui est si surpeuplée que les détenus dorment sur des matelas sur le pancher.

La décision de l'enfermer pendant 5 mois en 'prévention' et de l'enchaîner pendant 5 jours à son lit sur le service d'urgence, était prise par les mêmes juges qui ont étouffé l'affaire pédocriminelle de Zandvoort et qui ont poursuivi Marcel Vervloesem pendant 11 ans. Il y a 4 ans que ces juges ont l'imposer un interdiction de parler la presse tandis qie la presse le pouvait à nouveau criminaliser.

Il y a quelques mois, notre association a envoyé des documents importants de l'affaire Zandvoort à Turtelboom. Le contenu de ces documents était directement lié aux abus et viols des enfants dans les crèches d'Amsterdam (connu comme l'affaire Robert M.). Mais Turtelboom ne répondait pas à la demande de notre association d'envoyer ces informations à son collègue hollandais.
Il y a quelques années que Marcel Vervloesem a transmis ces documents au procureur Bourlet de Neufchâteau (l'affaire Dutroux) mais les juges du tribunal de Turnhout utilisaient ces documents pour accuser Vervloesem de la 'possession du pornographie des enfants'.

Le ministre a nommé le procureur Jan Poels du tribunal de Turnhout comme son chef de cabinet...

Jan Boeykens, président du Werkgroep Morkhoven

PS. Depuis quelques jours, nous avons à nouveau des problèmes de publication. Il y a quelques semaines que notre compte de Facebook était fermée par les autorités.

--------------

Marcel Vervloesem: pas condamné mais quand-même enchaîné à son lit !

Micha Kat, l'activiste néerlandais et rédacteur en chef du site Web Klokkenluideronline qui travaillait aussi autour de l'affaire pédo-criminelle de Zandvoort, a été arrêté et écroué il y a quelques jours en raison des menaces qu'il aurait proférées.
Il y a quelques semaines, les activistes de Klokkenluideronline ont participé à l'action du Werkgroep Morkhoven devant la prison de Turnhout où Marcel Vervloesem, qui a enquêté lui aussi sur l'affaire Zandvoort, a été enfermé en préventive sans la moindre raison justificative.
Les autorités belges étaient furieuses à cause de ce soutien néerlandais et les autorités néerlandaises étaient inquiètes parce que l'affaire Zandvoort est fort liée au scandal récent des crèches d'Amsterdam.
Depuis 3 jours, Marcel Vervloesem est hospitalisé dans le service des soins intensifs de l'hôpital St. Elisabeth à Turnhout. L'activiste, qui était déjà gravement malade, avait des problèmes cardiaques.
Les autorités veulent cacher l'hospitalisation de Marcel Vervloesem. C'est pour cette raison que la réception de l'hôpital dit aux nombreux visiteurs et aux journalistes, 'qu'on ne connaît pas de patient nommé Marcel Vervloesem'.
Avant-hier, Marcel Vervloesem a eu une forte fièvre à nouveau. Il est attaché à son lit d'hôpital avec des chaînes de fer et il y a 2 gardes pour le surveiller. Et cela à un moment où il est n'est qu'enfermé en préventive sans être condamné! Et que l'enquête judiciaire a prouvé qu'il a été accusé à tort et que le jugement du Tribunal pour l'Application des Peines d'Anvers a plaidé en faveur de sa libération! Quelle honte pour le ministre de la justice belge qui est au courant de cette affaire!
Le Werkgroep Morkhoven a porté plainte auprès du Comité européèn contre la torture et les traitements inhumains et dégradants (CPT) qui, il y a quelques jours, a visité la prison de Forest et ira rédiger un rapport adressé officiellement au gouvernement belge. Celui-ci devra s’expliquer sur 'd’éventuels manquements'.
La prison de Turnhout est tellement surpeuplée (elle est destinée à n'accueilir que 120 au lieu des 210 prisonniers qui s'y trouvent actuellement enfermés), qu'une partie des prisonniers doit dormir sur des matelas posés sur le sol. La prison devrait effectivement être fermée pour raison d'insalubriété, pour viol de la Convention européenne des droits de l’homme, plus spécialement son article 3 qui interdit la torture et les peines et traitements inhumains ou dégradants, et pour viol de la Convention européenne ’pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants’.
En Belgique il y a actuellement plus de 11.000 prisonniers et le gouvernement belge a été même obligé de transférer une partie de ses prisonniers vers la prison de Tilburg en Hollande.
L'idée du ministre de la justice belge A. Turtelboom (Open VLD, libéraux flamands) qui parle du 'droit au travail', est d'attirer les grandes entreprises vers les prisons. Ces entreprises peuvent bien utiliser des hommes privés de leurs droits et qui ne leur coûteront rien, ni même la côtisation pour leur sécurité sociale.
Ce qui est vraiment choquant aussi, c'est que Turtelboom pose nue pour un calendrier Contre le Cancer. Au même moment qu'elle est au courant du fait que Marcel Vervloesem a le cancer, est cardiaque, a une maladie rénale et est très gravement diabètique. Le ministre a reçu par plusieurs reprises la liste des hospitalisations de Marcel Vervloesem. La voici:------------
La situation de Marcel Vervloesem depuis son transfert de la prison de Brugge vers la prison de Turnhout (30 juin 2009 au 24 novembre 2009)
Situation médicale:
21 visites chez le médecin:
1 juillet 2009 – 10 juillet 2009 – 24 juillet 2009 – 30 juillet 2009 – 8 juillet 2009 – 18 juillet 2009 – 27 juillet 2009 – 11 août 2009 – 15 août 2009 – 17 août 2009 – 21 août 2009 – 21 août 2009 – 1 septembre 2009 – 5 septembre 2009 – 11 septembre 2009 – 4 octobre 2009 – 6 octobre 2009 – 8 octobre 2009 – 24 octobre 2009 – 11 novembre 2009 – 18 novembre 2009
6 examens médicaux:
13 août 2009: Analyses sanguines
13 août 2009: Analyses urinaires
20 août 2009: Consultation oculaire par le Dr.Van O. de Turnhout

26 août 2009: Examen diabétique par le spécialiste Dr. A AZ Sint-Jozef, Turnhout

31 août 2009: Analyses urinaires
24 octobre 2009: Analyses urinaires
2 injections(vaccins):
6 octobre 2009: grippe
11 novembre 2009: grippe Mexicaine
Soins des pieds dûs au diabète:
19 août 2009
Soins à cause du diabète et controle cardiaque:
615 visites
2 requêtes à Brugge pour la restitution des résultats d’examens (cardiaques + …):

11 septembeer 2009
8 octobre 2009
3 demandes d’obtention des dossiers médicaux de Marcel par son avocat:
3 septembre 2009 – L’hôpital AZ Sint-Jan de Brugge a fait parvenir le dossier
9 september 2009 – L’hôpital Sint-Elisabeth a fait parvenir le dossier
14 octobre 2009 – Dr. F. Van Mol, directeur-general du Service de Santé pénitentiaire du Ministère de la Justice a envoyé le dossier chirurgical de Marcel à son avocat.
---------------
Janvier 2010 - Liste d’hospitalisations
1) Cancer malin – Hopital St H. Hart à Lier – 2 fois
2) Reins – 5 fois – Hôpital St Elisabeth à Herentals
3) Pancréas – 2 fois – 1X Hopital St H. Hart à Lier, 1X UIA d’Anvers
4) Urgence en soins intensifs pancréatite 2 –
5) Urgence en soins intensifs pancréatite 1 – UIA d’Anvers
6) Soins intensifs – Hôpital Fabiola à Sambreville/Hôpital St Elisabeth à Herentals 11X
7) Reins – Gasthuisberg à Louvain – 2 X
8. Disfonctionnement cardiaque opération à l’AZ Imelda Bonheiden – 3X
9) Soins intensifs diabétiques – Hopital St H. Hart à Lier 4X
10) Reins – Hopital St H. Hart à Lier – 1X
11) Opération au coeur – AZ St Jan Bruges – 1X
12) Dialyse rénale – Hopital St H. Hart à Lier- 1X
13) Hémorragie interne – AZ St Jan Bruges – 1X
14) Opération – AZ St Jan Bruges – 1X
15) Placement chirugical de tuyaux de dialyse – AZ St Jan Bruges – 1X
16) Soins intensifs cardio – St Elisabeth Turnhout – 1X
17) Urgence soins intensifs anémie (leucémie) – St Elisabeth Turnhout – 1X
18) Urgence soins intensifs – St Elisabeth à Herentals – 1X
19) Opération au coeur – AZ St Jan Bruges
20) En date du 14 mai 2009 il devait, dû à des problèmes cardiaque consécutifs entre autre au manque de médication et à un traitement insuffisant, être admis en urgence à l’hôpital AZ Sint Jan Bruges.
-----------
Conseil de l'Europe
Comité européèn contre la torture et les traitements inhumains et dégradants (CPT)
F-67075 Strasbourg Cedex France
Tél.: France: 03 88 41 39 39. De l'étranger: +33 3 88 41 39 39
Courriel: cptdoc@coe.int - Site Web: www.cpt.coe.in
Photo: Micha Kat, Klokkenluideronline
Traduction: Eheu

-----


On a fermé le site Web 'Droit Fondamental' de princesse J. de Croÿ.

Sur Google tous les liens et toute l'information autour de l'affaire Zandvoort, les réseaux pédocriminels, le procès contre Marcel Vervloesem, les tortures dans les prisons (et celle de Marcel Vervloesem) ... ont été bloqués.

La princesse a conmencé à créer un nouveau site Web.

La nouvelle adresse est: http://fondationprincessedecroy.morkhoven.org/ (si elle n'est pas désactivé par les services de la Justice belges qui utilisent tous les moyens pour enlever le Werkgroep Morkhoven et la Fondation de l'internet et qui ont décidé de censurer toutes les informations. C'est pour cette raison que les comptes du Werkgroep Morkhoven et de la Fondation sur Facebook, ont été régulièrement fermé.
Il y a plusieurs années, que les criminels qui ont accusé Marcel Vervloesem de 'viol', ont rédigé une petite pétition dans laquelle ils ont demandé de chasser Marcel Vervloesem de son logement social et même que le Werkgroep Morkhoven serait supprimé de l'Internet. La pétition qui était signé par eux-mêmes, venait sur l'ordre du jour politique de la ville d'Herentals où le maire Jan Peeters (Parti social-démocrate, membre du Parlement, ancien ministre) acceptait la proposition. Il envoyait le demande d'expulser le Werkgroep Morkhoven de l'internet au service juridique de la municipalité. Il y a deux ans que Marcel Vervloesem a eté chassé de sa maison. Même les gens (et leurs mère de 80 ans, gravement malade) qui avaient soutenu le Werkgroep Morkhoven étaient chassé de leur maison après une nouvelle pétition minable qui était transmit au direction de l'entrepise des maisons sociales 'Geelse Bouwmaatschappij'.

L'homme qui organisait les plaintes contre Marcel Vervloesem en 1998 par des rumeurs dans les médias, habite dans le même quartier de Marcel Vervloesem et la famille. Il est membre du Parti social-démocrate; il connaît le maire personnellement; il fait partie pendant déjà 20 ans du direction du geelse Bouwmaatschappij; il y a quelques années qu'il était nommé comme membre de direction du Centre sociale d'Herentals; puis il a été 'élu' avec 100 voix comme conseiller municipal d'Herentals; il était élu comme président de la Commission de la Sécurité et de la Police d'Herentals et il représente la commune dans deux intercommunales.

Il est remarquable que cet homme ne sait presque pas écrire. Il écrit phonétiquement sans des virgules et des points. Il est donc clair qu'il y a de la corruption politique dans cette affaire.

Mais il y a aussi une autre chose. L'homme qui est homosexuel (le Werkgroep Morkhoven ne veut pas condamner les homosexuels), a 30 procès-verbaux en raison des délits sexuels avec des jeunes garçons qui n'étaient jamais enquêtés par la Justice tandis qu'il y a 4 années que la Justice belge a interdit Marcel Vervloesem de contacter la presse. Pendants des années, la presse belge lui a permis d'accuser Marcel Vervloesem de la 'pédophilie'. Et l'homme a organisé ses plaintes au moment que la presse internationale, y compris les trois journaux japonais les plus grands, rapportaient de l'affaire Zandvoort.

Marcel Vervloesem qui est gravement malade et est justement revenu d'un admission d'urgence à l'hôpital, se trouve pendant 4 pois en 'préventive' dans la prison de Turnhout qui est si surpeuplée qu'un part des prisonniers doit dormir sur de matelats au sol. L'enquête judiciaire prouvait qu'il est innocent et le tribunal d'Exuecution de la Peine d'Anvers plaidait pour sa libération mais les juges du Chambre de la Conseil de Turnhout qui l'ont oursuivi pendant 11 ans pour étouffer l'affaire Zandvoort le gardent en prison.

Le Werkgroep Morkhoven pense que l'enfermement de Marcel Vervloesem dans des conditions inhumains est le résultat de la crainte des autorités belges et hollandaises. Il y a quelques mois que le procès autour les abus des enfants dans les crèches d'Amsterdam a été commencé. L'affaire Zandvoort est liée à cette affaire et les abus des enfants à Amsterdam étaient à prévenir si la Justice aurait fait son travail.

Il y a quelques semaines que le Werkgroep demandait au ministre de la justice belge, A. Turtelboom (VLD, Parti Libérale) de transmettre les documents de l'affaire Zandvoort qui parlent de l'affaire à Amsterdam, au ministre de la justice hollandais. Mais le ministre ne répondait pas. Robert M., nommé le 'Monstre de Riga, qui (comme arc Dutroux) est présenté comme un 'prédateur isolé' a été rapidement condamné à date de 6 avril 2012. Mais il est condamné sur un dossier incomplet et le réseau des abuseurs des enfants reste exister.

Écrit par : boejan | 02/05/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.