05/04/2012

Abus des enfants: Ministre Turtelboom reste se taire dans l'affaire Zandvoort

zandvoortfotos.jpgL' affaire Zandvoort reste étouffée par le ministre de la justice belge, Annemie Turtelboom (Open VLD, parti libéral flamand, aussi nommé 'Parti des citoyens').  

Le Werkgroep Morkhoven demandait au ministre de libérer Marcel Vervloesem qui est, de façon fraduleuse, enfermé par les juges qui l'ont poursuivi durant 11 ans pour étouffer l'affaire Zandvoort.  Mais le ministre ne répond pas. Le ministre et son chef de cabinet, le procureur Jan Poels de Turnhout, semblent d'être d'accord avec la prise d'otage de Marcel Vervloesem à la prison de Turnhout. 

Le Werkgroep demandait au ministre aussi de transférer les documents de l'affaire Zandvoort où on trouve des informations très importantes sur les abus sexuels dans les crèches d'Amsterdam, à son collègue, le ministre de la justice néerlandais.  Le procès à Amsterdam autour le soi-disant affaire 'Robert M.' a justement commencé.  Mais Turtelboom ne réagit pas.  

Droit Fondamental
http://droitfondamental.eu/

Ecrivez/Write/Scrivere/Schrijf Marcel Vervloesem: Gevangenis Turnhout, tav. Marcel Vervloesem, Cel 139, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (Belgique, Belgium, Belgio, België)

Commentaires

'Pour des raisons internes'

Victor Hissel éjecté du procès Werner

Stéphane Detaille
mardi 14 février 2012
L'avocat Victor Hissel s'est vu interdire ce matin de continuer à défendre son client, Bruno Werner, aux assises de Liège. Après quelques tergiversations, il a décidé de se retirer.

© Belga
Le Bâtonnier de Liège est venu pour interdire à Victor Hissel de défendre son client. Selon le Bâtonnier, cette décision est due à des raisons internes. L'avocat, qui avait été poursuivi et condamné par la justice liégeoise pour des faits de détention d'images pédopornographiques (il a introduit depuis lors un recours devant la Cour européenne), avait refusé de faire des commentaires sur sa présence dans le procès d'assises actuellement en cours.

Les raisons ont été rédigées et notifiées par écrit à Maître Hissel. En vertu du code judiciaire, le Bâtonnier a le pouvoir d'interdire à un avocat de défendre son client.

Hissel s'est fermement opposé à cette décision. Parmi les raisons qu'il évoque, le fait qu'il défend son client depuis maintenant 3 ans et qu'à aucun moment on ne lui a notifié le fait qu'il ne pourrait pas continuer.

Suite à cette décision, les avocats de Victor Hissel, Me Berbuto et Me Misson, sont descendus sur place pour essayer de trouver une solution.

Le procès Werner se poursuivra de toute façon puisque l'accusé est également défendu par Maître Magnée et un procès peut se poursuivre du moment que l'accusé est défendu ne serait-ce que par un avocat.

Décision disciplinaire en mars
La décision du conseil de discipline du barreau de Liège relative à l'avocat liégeois Victor Hissel devrait être rendue en mars prochain, a confirmé le Bâtonnier Eric Lemmens. Cette décision fait suite à la condamnation de l'avocat pour des faits de détention d'images à caractère pédopornographique. L'avocat risque une sanction allant de la réprimande à la radiation du barreau.

Le conseil de discipline avait été saisi en novembre dernier par le bâtonnier, après la décision rendue par la Cour de Cassation rejetant le pourvoi introduit par Victor Hissel sur sa condamnation. Dans l'intervalle, Victor Hissel avait été invité à se défendre devant le conseil de discipline. Son attitude à l'audience de la cour d'assises de Liège a été jugée déplacée.

http://www.lesoir.be/regions/liege/2012-02-14/victor-hissel-ejecte-du-proces-werner-897055.php
------

Victor Hissel gaat in beroep tegen schrapping als advocaat
Bewerkt door: Karen Van Eyken − 29/03/12, 19u07 − Bron: belga.be

© belga. Victor Hissel
Victor Hissel gaat in beroep tegen de beslissing om hem te schrappen als advocaat. Dat hebben zijn advocaten bekendgemaakt.

De Raad van Discipline van Luik besloot eerder advocaat Victor Hissel uit het beroep te zetten omdat hij werd veroordeeld voor het bezit van kinderporno.
Zijn advocaten, meesters Misson, Masset, Berbuto en Bredael melden nu dat ze tegen de beslissing in beroep gaan. Het beroep wordt behandeld in Brussel. De beslissing zal waarschijnlijk niet bekend zijn voor de herfst.

http://www.demorgen.be/dm/nl/989/Binnenland/article/detail/1416232/2012/03/29/Victor-Hissel-gaat-in-beroep-tegen-schrapping-als-advocaat.dhtml

Écrit par : Morkhoven | 06/04/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.