19/12/2006

Soutien à Marcel Vervloesem suite à sa condamnation (2)

- 1 - 2 -

Soutien à Marcel Vervloesem suite à sa condamnation:

Témoins - victimes de la justice belge (2)

 

Ruf Nachtergaele est membre de l'équipe de Regina Louf qui a été prostituée durant son enfance et depuis sa plainte, est tout simplement traitée de folle, sans qu'il n'y ait eu enquête de son dossier

La condamnation de Marcel semble être un exemple unique du fourvoiement judiciaire ; qui se trouve tu dans les médias, dans le monde politique, dans le monde de la justice, et par toutes sortes d'organisations se pose des questions et prétend saigner du nez. Tout le monde regarde, mais laisse faire. On a, pour toutes sortes de raisons pour ne pas soutenir Marcel, dont la frayeur. On n'ose même presque pas suggérer que les erreurs pourraient avoir été faites durant le du procès et dans l'argumentation ; et pourtant depuis des semaines tous médias et d'innombrables personnes ont envoyé des informations selon lesquelles toutes sortes d’enquêtes ont été exposée clairement. J'espère que Marcel va aller en appel, car je pense qu'il a les bonnes raisons pour que faire.

 

Remerciements à Ruf Nachtergaele de Jacqueline de Croÿ, vice-présidente du Werkgroep Morkhoven

Merci Ruf pour ton soutien.

Nous avons tous les motifs non seulement d’aller en appel, mais également pour aller en cassation et demander réparation de l’état belge à la Cour des Droits de l’Homme. Nous ne tolérerons pas une erreur d'avocat à ce sujet.

Nous sommes en colère, en colère contre tout le monde, plus particulièrement contre l’hypocrisie monumentale du monde de la prétendue "protection de l’enfance".

On se rappellera de l’annexe au procès-verbal subséquent de Jean-Denis Lejeune qui a été utilisé pour participer à une condamnation globale de 5 ans de prison, pour "diffusion de matériel pornographique", alors qu’il était sollicité pour intervenir et demander une enquête sur le réseau pédophile Zandvoort.

On se rappellera également que si les médias avaient fait leur travail, Jean-Denis Lejeune et Gino Russo auraient entendu Marcel dés 1988, lorsqu’il dénonçait les réseaux de traite d’enfants, ce qui aurait pu sauver les vies de Julie et Melissa. On se demandera où Jean-Denis Lejeune était au moment du procès, de pourquoi il n’est pas venu expliquer son intervention, au moins pour le respect de la mémoire de sa fille.

On songera à Ann Kuiken qui, à l’occasion de la découverte de la fausse identification de Carine Hutsebaut et de ses manœuvres pour monter Bloch contre nous, téléphonait à Marcel pour lui dire que "l’erreur était humaine". On aura constaté que Carine Hutsebaut n’est pas venue au procès pour dire qu’elle était désolée ; que "l’erreur est humaine" et que Marcel n’a jamais escroqué quiconque.

On aura constaté que le Procureur Bourlet n’est pas venu pour répéter qu’il n’avait pas voulu poursuivre le Werkgroep Morkhoven pour détention de matériel pornographique le temps de le remette à la justice, des motivations amplement justifié par les directives européennes. Peut-être, est-ce par défaut de le lui avoir demandé, ce a quoi l'avocat pourra répondre. On verra bien s’il viendra lors de l’appel.

On aura constaté l’absence remarquable de tous ceux qui se sont égosillé sur ces cédéroms, médecins, psychiatres et c°, mais qui n’ont pas bougé le petit doigt pour arrêter cette mascarade.

Le plus incroyable est de constater qu’à présent, ce n’est pas le monde de la protection de l’enfant qui est en guerre civile, mais le petit village de Morkhoven, avec des gens simples, sans glorieux diplômes de médecin, de journaliste ou d’avocat, qui se révoltent. Deux hommes se retrouvaient au marché, ne décolérant pas sur ce Victor, chef de service social accusé de pédophilie et qui a dirigé la cabale pédo, quand le bourgmestre Peeters passait par là.

Il leur demandait du respect pour son "poulain", ce qui déclancha une explosion de l’un d’eux qui lui hurla : "Quoi ? Mon fils est une des victimes de ton Victoreke !" (petit Victor). Mais où sont donc les Comités Blancs pour défendre les victimes du Victoreke ?

Le Victoreke quant à lui, furieux d’avoir été débouté de ses diffamations, a dans sa colère, proféré des menaces contre le Werkgroep Morkhoven, pour laisser apparaître qu’il est illettré… avec une orthographe PHONÉTIQUE. Le bourgmestre Jan Peeters ne lui a donc même pas fait passé une dictée pour voir s’il était apte à un poste de direction de service social et capable d’écrire une phrase en commençant par une majuscule, en y mettant une virgule ou un point final ! Que fait donc ce Victoreke à ce poste, si ce n’est d’exercer les chantages dont il est accusé. Le plus comique est d’apprendre que le Victoreke a demandé l’assistance du Centre d’Égalité des Chances. L'erreur est humaine, n'est pas!

 

Alain Fauvage, témoin et victime du réseau Q8/Nihoul

Bien sûr je suis choqué mais je m'y attendais. Pourquoi la justice traiterait-elle Marcel d'une manière différente que les témoins X et d'autres témoins dont d'ailleurs je fais partie ?

Depuis 1996, nous voyons ces magistrats marcher comme des crabes, zigzaguant entre les pistes criminelles pour mieux les éluder. Saucissonnant les dossiers pour mieux les fermer et ne pas poursuivre les vrais criminels. Fermer les portes avant de les avoir ouverte. Tous çà sous le couvert du secret de l'instruction. Nous savons que les Juges Intègres avait été volés mais apparemment nos juges ont oubliés qu'ils avaient été retrouvés. De çà du moins la presse en a parlé !

Avec un système comme çà où courrons-nous ? Vers un monde où les criminels les plus odieux seront les maîtres. La chair des Enfants se vendra en boucherie. Elle se vend déjà très bien comme cela en pièces détachées !

Les barbares sont-ils aux portes de Rome: Non. Ils ont franchis les portes des Palais de Justice. Ils bénéficient d'appuis et complices au sein même de ce qui devrait être la seule planche de salut d'une humanité dégoûtante !

Cette petite Belgique merdique qui ne représente pas l'opinion du peuple va t-elle continuer à persécuter les justes sans que jamais personne d'institution étrangère ne la remette pas à sa place ! Devrons-nous prendre les armes pour défendre nos droits ?

L'erreur du 20 octobre 1996 n'a t-elle pas été de pendre tous ces salauds ? Et quelle place occupe la monarchie et ses monarques dans ces scandales car ne l'oublions pas Marcel a été condamné par la Justice du Roi, de ce roi qui menti en public en octobre 1996 assurant au bon peuple que "toute la vérité serait faite dans ses moindres ramifications". Après la comédie du jugement d'Arlon, à quoi nous attendons-nous ? A pire, je vous le dis ! Plus personne ne sera en sécurité dans ce pays tant que cette vermine ne sera mise hors d'état de nuire. Ni vous ni moi ni vos enfants.

 

Pierre Goset, SOS Rapts Parentaux 

Je suis de tout coeur avec vous dans cette épreuve.

(...) J'aimerais vous revoir avant mon depart pour l'Afrique début décembre.

Amicalement,

Pierre

- 1 -

02:14 Écrit par Jacques dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.