11/12/2006

Discution du jour - Charly, je t'adore

 

Charly, je t'adore

 
Image Hosted by ImageShack.us
 
 
"Pourquoi ce dédoublement du newsgroup. Qu'est-ce que Natahalie&Eddy en page d'accueil, avec aussi des messages de soutien ? C'est à ne plus rien y comprendre !!!   Pourquoi ne pas multiplier ( comme certains le font pour le pain ) ce newsgroup à l'envi : sous groupes & sous-sous groupes ?   Vite le mode d'emploi !!!  
 
Je n'aimais déjà pas les newsgroup's, là, je crois que j'en suis dégoûté définitivement. Bonne chose certainement, pour moi.   
 
En plus, pas l'ombre de l'ombre d'une info ici !"
 
Charly
 

 
"Mr Nyst a tout à fait raison de poser cette question :   Si la nouvelle adresse http://membres.lycos.fr/tiffanywarnotte/  est à MMe et Mr Warnotte, alors à qui est http://groups.msn.com/tiffany-warnotte/acceuil.msnw ?  
 
De tout coeur avec Tiffany."                                      
 
Martine (Charly)
 

 
"Je suis simplement un peu surprise de la création d'un second site et je ne comprends pas très bien la logique que Mme et Mr Warnotte, et les personnes qui les entourent, suivent en multipliant ainsi les lieux de rendez-vous sur la toile."
 
Martine (Charly)
 

 
"Agir même maladroitement c'est tout même agir, ne cherchons pas a tout expliquer, ce n'est pas la raison qui parle ici mais l'émotion face à cette terrible disparition."
 
Laurenay
 

 
"Les parents de Tiffany et toutes les personnes qui les entourent, notamment Nounours, ont déjà pris certaines décisions afin d'améliorer la sécurité, l'accès et la gestion des adhérents.  
 
Ils ont également oeuvré afin de rendre tout doucement la sérénité dans le groupe et les discussions: je vous propose à tous, en cette fin de journée d'anniversaire de notre chère Tiffany, de recentrer tous notre attention sur le but premier du groupe: le soutien à sa famille.  
 
... Mais toute oeuvre humaine est imparfaite et c'est cela qui la rend belle dans sa diversité.
 
... Accepteriez-vous de me permettre cette petite recommandation: évitons tous, tant faire se peut, de postuler, de juger, d'anticiper, d'évoquer ou d'imaginer les sentiments personnels des parents de Tiffany."
 
Bernard
 
 

 
"Monsieur l'animateur adjoint,  
 
Il ne me semble n'avoir préjugé en rien des sentiments que peuvent éprouver les parents d'un enfant disparu. Mais nous permettez-vous aussi de débattre.  
 
Si l'heure n'est pas aux oppositions systématiques elle ne l'est peut-être pas non plus aux sermons. Ceci dit en respectant la tâche que vous avez accepté de remplir."
 
Charly 
 

 
"Cher Monsieur Charly Nyst, Chers Amis,  
 
Au vu des derniers remous suscités dans le groupe, mes messages se veulent avant tout, non pas un sermon - je ne me sens pas l'âme d'un prédicateur - mais simplement un timide appel à un retour vers une discussion sereine et calme, dans le respect de tous, et dans la perspective où fut fondé ce groupe.  
 
Mon intervention ne met personne en cause et n'empêche pas le débat.  
 
Je respecte profondément l'opinion de toutes et de tous, mais les propos se devraient toujours d'être sereins et sans jugements: ce groupe n'est pas un forum public où se disputeraient des joutes oratoires savoureuses, mais un vrai espace de réflexion où les participants peuvent librement émettre leur soutien sincère et profond aux parents."
 
Bernard
 

 
"Charly, je t'adore et j'aime bien tes idées ... mais ne crois-tu pas que parfois tu es un peu cassant !  
 
S'il est vrai que tu es habitué de mener des actions coriaces dans ton collectif, tu dois accepter ici que la plupart de nos participants soient un peu démunis et se sentent parfois bien impuissants à aider les parents de Tiffany !  
 
" Que puis-je faire ?  Que dois-je faire ? "  
 
Je suis certain que la plupart des membres de ce groupe, sensibilisés aux objectifs de reconfort des victimes, ne demandent pas mieux qu'on les conseille pour enfin savoir comment soutenir au mieux les parents.   Alors, au lieu de tenir le rôle de l'écorché insensible, avec sa petite étincelle dans l'oeil qui tance celui qui a lui ... une petite larme à l'oeil, fais l'effort de les épauler et de les conseiller aimablement.  
 
Dans ce groupe, nous avons besoin d'affection et de tendresse, sans complaisance ni rudesse.  
 
Gros nounours calin, de Ciney."
 
Nounours
 

 
"C'est promis, de temps à autre, j'enverrai une petite carte remplie de jolis petits angelots."
 
Charly
  

19:58 Écrit par Jacques dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.